• Home
  • Actualité
  • Covid-19 : la JCI Djiri responsable désinfecte l’asile psychiatrique de Brazzaville

Covid-19 : la JCI Djiri responsable désinfecte l’asile psychiatrique de Brazzaville

Lundi 25 Mai 2020 – 15:28

La Jeune chambre internationale (JCI) Djiri responsable, que préside Maxence Ondongo, a amorcé le 23 mai à Brazzaville, la mise en œuvre du projet « Je sauve des vies » en désinfectant le service psychiatrique du Centre hospitalier universitaire (CHU) dans le cadre de la lutte contre la covid-19.

La JCI Djiri responsable a désinfecté les salles de malades, aires fleuristes, salles d’attentes, toilettes et autres espaces de l’asile psychiatrique de Brazzaville pour lutter contre le coronavirus.  

« Nous avons souhaité commencer ici parce que ces personnes malades ne sont pas susceptibles de respecter les mesures barrières de lutte contre la covid-19 en raison de leurs conditions. Nous, qui avons toutes les facultés en place, avons le devoir de les aider. Donc, il faut assainir ce milieu car ces malades risquent d’être aussi des agents de transmission au cas où ils sont infectés », a indiqué le président de la JCI Djiri Responsable.

D’un côté l’initiative consiste à mettre en œuvre le projet « Je sauve des vies » et de l’autre l’organisation associative joue sa participation en apportant son soutien moral et matériel aux patients souffrant des affections mentales.

Un don de kits sanitaires au service de la psychiatrie du Centre hospitalier universitaire (CHU) pour lutter contre le Coronavirus. Des kits médicalisés composés essentiellement de gants pour le personnel soignant, de bavettes et d’un stock de gel hydro-alcoolique pour les malades et les gardes malades.

A travers le projet « Je sauve des vies », la JCI internationale va désinfecter les administrations publiques, centres de santé, écoles publiques et les endroits stratégiques de la ville au bénéfice des communautés Brazzavilloises.

Face à ce généreux geste altruiste, le principal bénéficiaire n’est pas resté indifférent. Ainsi donc, le directeur général adjoint du CHUB, Ulrich Judicaël Biez, a indiqué : « Merci à la JCI Djiri responsable pour votre solidarité. Merci pour votre réponse à l’appel à la solidarité lancé par le président de la République. C’est dans l’union que se trouve la force. Nous espérons encore recevoir d’autres bienfaiteurs ».  

Notons que la Jeune chambre internationale (JCI) est une fédération mondiale de 200 000 jeunes citoyens actifs, âgés de 18 à 40 ans, répartis en près de 5 000 communautés dans plus de 112 pays à travers le monde. La JCI est présente notamment au sein de l’ONU, de l’UNESCO, de l’UNICEF et de la Chambre de commerce internationale.

Fortuné Ibara